2021-07-25 V2.jpg

JO
2021

Céline
seule à Tokyo 

1012059_566729300041476_828927640_n.jpg
Equipe%20Dame%20P25_1_edited.jpg

Le rêve des sœurs Goberville de se retrouver sur le pas de tir en finale des JO ne s’est pas réalisé car Sandrine n’a pu obtenir sa qualification.

Céline s’est ainsi retrouvée aux JO sans sa sœur et sans son père car les mesures liées à la COVID 19 rendaient impossible sa présence à Tokyo en tant que spectateur, et la FF Tir ne l’a pas accrédité en tant que coach, comme c’était le cas aux JO de 2012 et de 2016.​

Après sa médaille d’argent acquise à Londres en 2012 lors de ses premiers Jeux Olympiques et sa 10ème place à Rio en 2016, Céline vient donc de participer pour la troisième fois aux JO. Une nouvelle aventure, une expérience supplémentaire dans la recherche de la maîtrise de soi et au bout du chemin une qualification à la finale du pistolet à 10 mètres, dans laquelle elle se classe 8ème.

 

L’envie d’or ne s’est donc pas concrétisée mais elle sait combien la performance du jour reste imprédictible. Peu importe, car l’aventure est belle, même si ces JO évoluent dans un contexte sanitaire particulièrement contraignant.

 

Et surtout, l’objectif sportif est atteint : se qualifier à la finale et confirmer ainsi qu’elle fait bien partie des 10 meilleures mondiales après sa médaille de bronze aux championnats d’Europe à Osijek au mois de mai 2021.

 

D’ores et déjà, c’est un nouveau regard et une porte ouverte sur les prochains JO qui auront lieu à Paris en 2024.

 

Cette fois encore, le rêve des sœurs Goberville sera de se retrouver sur le pas de tir en finale pour l'Olympe des épreuves sportives tant convoitée par tous les sportifs. ... avec leur coach préféré derrière elles !